Le géoradar est-il efficace ?

géoradar

Le géoradar, ou le radar à pénétration de sol, utilise des ondes radio pour capturer des images d’objets enfouis. Il s’agit d’une méthode de détection non intrusive qui permet aux techniciens de localiser les services publics souterrains et d’autres objets tels que les fils sous tension, les câbles de post-tension, les conduits, les tuyaux et les vides. En identifiant ces objets avant de creuser, on peut éviter les dommages potentiels, les risques d’accident et les coûts associés.

La question la plus importante est de savoir si le géoradar est efficace. En bref, oui, le géoradar est très efficace. Voyons comment le géoradar peut apporter des avantages considérables à votre projet.

Prévenir les dommages

Tout d’abord, le géoradar permet d’éviter d’endommager les barres d’armature et l’acier de renforcement. Il est crucial d’identifier les matériaux enfouis dans le béton, tels que les barres d’armature, afin que le forage puisse être effectué sans entrer en contact avec ces matériaux. Si un foret entre en contact avec des matériaux encastrés, des dommages s’ensuivent. Cela entraînera des contretemps tels que des retards inutiles et des dépenses accrues.

En scannant le béton au préalable à l’aide du géoradar, l’intégrité de la dalle de béton peut être préservée. Cela élimine ou réduit considérablement la nécessité d’appliquer des rustines ou d’effectuer des réparations.

Lorsqu’une foreuse entre en contact avec une barre d’armature, la tranchant au passage, la structure en béton s’affaiblit. Cela peut entraîner des conditions de travail instables ou dangereuses. En outre, non seulement la structure en béton sera endommagée, mais la foreuse elle-même sera probablement endommagée aussi. Cela entraînera des retards supplémentaires et une augmentation des coûts, en raison de la nécessité de réparer ou de remplacer la foreuse.

Le géoradar permet également d’éviter d’endommager les conduits électriques encastrés dans les structures en béton. Lorsque les conduits électriques sont endommagés, de sérieux problèmes s’ensuivent. D’abord, le risque d’électrocution augmente, ce qui pose un grave problème de sécurité pour le personnel. Ensuite, les conduits électriques endommagés provoquent des coupures de courant, ce qui entraîne des arrêts de travail et une augmentation des coûts.

Aide à identifier les vides

L’analyse de l’intégrité structurelle du béton à l’aide du géoradar permet également d’identifier les vides. Ces vides se développent avec le temps et leur détection à partir de la surface du béton est difficile, voire impossible. S’ils ne sont pas détectés, ces vides peuvent gravement compromettre l’intégrité structurelle du béton.

Cela peut entraîner un effondrement complet et les conséquences qui en découlent en termes de sécurité et de coûts. La technique efficace et non invasive du géoradar permet de détecter ces vides et d’éviter les complications.

Réduit les risques pour l’entreprise

La réduction du risque commercial est un autre avantage de l’utilisation du géoradar avant le forage du béton. Lorsque des conduits souterrains sont endommagés pendant le processus de forage, l’entreprise s’expose à des pénalités et à des amendes coûteuses. Cela entraîne des dépassements de budget et peut ternir la réputation de l’entreprise. La méthode préventive du géoradar est idéale ici aussi.

Fournit une imagerie précise

Contrairement aux autres méthodes de détection, le géoradar fournit une imagerie précise, utile pour l’analyse des dalles de béton à diverses profondeurs. Les détails relatifs à l’orientation et à la profondeur des conduits enfouis dans le béton sont également fournis. Tout cela permet d’obtenir des informations précieuses.

Réduction des délais de traitement

Non seulement le géoradar réduit les délais sous forme d’arrêts de travail inutiles, mais il réduit également les délais entre le balayage d’une structure en béton et le traitement des résultats. Le géoradar fournit des évaluations en temps réel, ce qui permet d’accélérer le processus de forage.

Une méthode non invasive

Il est également important d’utiliser le géoradar avant le forage en raison de sa nature non invasive. Dans certains cas, une technique non destructive est obligatoire, ce qui exclut de nombreuses autres méthodes d’analyse. Le géoradar garantit qu’aucun contact physique n’est établi avec une dalle de béton, ce qui en fait le moyen idéal d’analyser la structure.

Taille compacte

La taille de l’équipement du géoradar est un autre avantage qu’il présente. Dans le cas de certains projets de forage, les espaces restreints peuvent être un problème, ce qui exclut d’autres méthodes d’analyse.

Ce n’est pas le cas du géoradar. Grâce à sa taille compacte, l’équipement géoradar peut être utilisé dans des espaces confinés. De plus, il peut être utilisé malgré l’orientation des plafonds, des murs et des sols.

Amélioration du traitement de la numérisation

Un système géoradar comprend plusieurs outils qui rendent le processus de balayage plus efficace. L’équipement peut être utilisé pour identifier les sections avant le forage, et peut aider à l’évaluation des barres d’armature endommagées, à la préparation de rapports liés à la diligence raisonnable et à d’autres tâches connexes.

Une plus grande sécurité

Un avantage considérable de l’utilisation du géoradar par rapport à l’autre méthode de balayage prédominante, le balayage par rayons X, est que le géoradar ne met pas en danger les personnes ou les objets à proximité.

Contrairement au balayage par rayons X, le géoradar n’utilise pas de radiations et ne présente donc aucun risque d’exposition pour le personnel. De plus, comme le géoradar n’utilise pas de radiations, les équipements de protection individuelle ne sont pas nécessaires. Cela réduit les coûts dans ce domaine. Enfin, contrairement au balayage par rayons X, le géoradar ne nécessite pas une zone de dégagement de plus de 30 mètres, ni le balayage de structures en béton en dehors des heures de bureau, en raison de l’absence de rayonnement.
 

Caractéristiques du traitement avancé des données

Enfin, les systèmes géoradar bénéficient de caractéristiques avancées de traitement des données, permettant l’automatisation de nombreuses tâches. Il est également possible d’analyser les registres d’utilisation, les lieux où l’équipement a été employé, ainsi que le temps et la tâche pour lesquels l’équipement de balayage a été utilisé.

Conclusion

Comme nous l’avons souligné ci-dessus, le géoradar est un moyen très efficace d’identifier les objets enfouis ou les vides. Pour vous assurer que votre prochain projet se déroule de manière sûre, efficace et rentable, contactez-nous dès aujourd’hui !